Plus beaucoup d'argent ? Comment réduire vos frais d'exploitation ?

Savez-vous que vous pouvez faire jusqu'à 40 % d'économie sur vos factures d'eau ?

 

Les déséquilibres entre prélèvements et ressources en eau, entraînent l'assèchement de certaines rivières et la baisse du niveau des nappes. La pénurie d'eau a donc des conséquences sur l’environnement mais aussi sur l'alimentation en eau potable.

 

La mise en place d'une démarche de maîtrise de la consommation d'eau a donc plusieurs intérêts :

-  Elle permet de diminuer les factures d'eau et faire des économies, parfois considérables et souvent amorties en quelques mois de fonctionnement en retardant l'échéance de nouveaux investissements de production, de distribution ou de dépollution d'eau.

-  Elle contribue à la préservation de l'environnement en sollicitant moins les ressources naturelles.

En faisant des économies d'eau, vous montrez votre engagement pour l’environnement

 

Et les fuites dans tout ça ! Une petite fuite d'eau sur un robinet (goutte à goutte) représente 15 m3 /an de gaspillage. Une grosse fuite peut représenter 450 m3 de perte par an !


Comment opérons-nous chez nos clients ?


Maîtriser la consommation nécessite tout d'abord de savoir à quoi sert l'eau et comment elle est utilisée. Grâce à la collecte des informations qui concernent l'eau sur les différents sites étudiés, nous disposons d'une estimation des consommations d'eau par usage et un descriptif des équipements présents sur les sites. L'analyse de ces informations nous permettent de définir les actions à mettre en place pour optimiser leurs consommations d'eau.

 

Etape 1 : Collecte des données

 La réalisation de l'état des lieux des sites nécessite l'utilisation de plusieurs catégories de données. Il faut s'intéresser :

• aux ressources en eau qui alimentent le site,

• aux postes de consommations, aux usages,

• aux volumes utilisés pour chaque usage,

• à la fréquentation et au nombre de personnes concernées,

• à la consommation d'énergie pour la production d'eau chaude

 

Etape 2 : Identification des ressources en eau

 Il s'agit ici d'identifier si les ressources en eau utilisées proviennent du réseau public d'alimentation en eau potable ou de ressources naturelles : prélèvements de surface, puits... L'identification des ressources en eau se fait en partie grâce aux relevés de compteurs mais aussi grâce à l'analyse des factures d'eau. En effet, chaque facture d'eau correspond à un compteur.

Ainsi à l'aide des plans de réseau et des factures nous pouvons localiser les compteurs. Lorsqu'un compteur dessert plusieurs bâtiments, il est indispensable de poser des sous‐compteurs afin d'associer au mieux les consommations aux usages.

 

Etape 3 : Identifier les postes de consommation et les équipements correspondants

A l'intérieur des bâtiments et espaces extérieurs du site étudié, nous identifions les postes de consommation d'eau : sanitaires, restauration, nettoyage, arrosage... L'identification des postes de consommation et de leurs équipements se fait lors d'une visite de site avec le client. Nous caractérisons ainsi les équipements associés à chacun des usages de l'eau (nombre de WC et type de réservoir, nombre de repas préparés par jour pur un self, nombre de couverts pour un restaurant, surface arrosée, ...). Ces inventaires sont faits afin de compléter nos matrices intégrant des ratios.

 

Etape 4 : Exploitation des données et édition du rapport

Ces études nous permettent de fournir au client un rapport précis avec les actions à mettre en place, les recherches de fuites à faire par poste ou secteur donné, de préciser si les équipements sont en adéquation avec les usages enfin de limiter les consommations d’eau pas la mise en place d’actions ou d’équipements complémentaires, la recherche et la réparation de fuites identifiées lors de l’audit.

 

Etape 5 : Diagnostic

Le diagnostic des sites étudiés nous permet d'identifier les points forts et les points faibles des différents postes de consommation. Nous définissons avec le client les cibles et les sources potentielles d'économie d'eau tout en sachant que la liste établie prend en compte les sites qui présentent un état de surconsommation et en second lieu, les sites les plus gros consommateurs, ceux dont les surconsommations ont une influence importante.

Sont pris en compte par proratisation la fréquentation, la superficie, et l'évolution de la consommation ainsi que les agrandissements ou changement d’affectation prévus à court, moyen ou long terme.

 

Etape 6 : Hiérarchisation des priorités avec rapport sur investissement

Le choix des priorités d'intervention tient compte des investissements à prévoir pour les actions. Ainsi les mesures ou actions à mettre en œuvre peuvent devenir invisibles sur un budget annuel. Elles sont toutes identifiées avec un coût moyen et leur durée d’amortissement global.

 

Etape 7 : Accompagnement


Nous mettons à la disposition du client en option un panel d’outils et un personnel qualifié pour :

Les actions de sensibilisation :

• Informer, sensibiliser et mobiliser le personnel et les usagers.

Les actions sur les compteurs :

• Relevés de compteurs pour surveiller les éventuelles fuites,

• Pose de compteurs et sous-compteurs pour avoir une analyse fine des consommations.

Les actions sur les installations :

• Diagnostic complet de la plomberie et des usages (fuites, plomb...),

• Entretien des installations et de la robinetterie,

• Traitement des fuites sur les réseaux apparents ou enterres,

• Renouvèlement ou remplacement des équipements obsolètes ou énergivores

Les actions sur les espaces verts :

• Choix des aménagements paysagers, des espèces végétales adaptées

• Utilisation des techniques d'arrosage peu consommatrices d'eau

• Plan d’arrosage des pelouses et jardins

Les actions sur le matériel et les infrastructures :

• Utilisation d’équipements économes en eau

• Nettoyage des locaux adaptés

• Contrôle régulier des équipements et réseaux

Les actions sur la ressource en eau :

• Installer des récupérateurs d'eau de pluie

• Engager une réflexion sur la ressource: origine de la ressource employée, possibilité de la substituer...,

• Limiter les surfaces imperméabilisées

 

Pour toute étude, nos équipes se tiennent à votre disposition.