Nouveau règlement européen pour réutiliser les eaux usées traitées

En 2019, 88 départements ont connu des arrêtés préfectoraux de restriction des usages de l'eau et 13 départements ont subi des ruptures d'approvisionnement de longue durée.
Avec l'augmentation des territoires concernés par les restrictions d'eau, du nombre des petits cours d'eau en assec (35 % fin août 2020) et l'échéance européenne de 2027 pour atteindre un bon état des ressources, la nécessité de revoir la gestion de l'eau est importante.

Réutiliser plus largement les eaux usées traitées pour limiter les prélèvements de masses d’eaux de surface et souterraines, favoriser les économies d’eau par de multiples usages des eaux urbaines résiduaires tout en garantissant un niveau élevé́ de protection de l’environnement est un enjeu important dans un contexte de changement climatique et de pressions croissantes qui s’exercent sur les ressources en eau.

Le nouveau règlement européen pour réutiliser les eaux usées traitées vient d'être adopté. Ce qui suppose en amont un traitement et une maintenance des réseaux d’eaux usées comme condition primordiale.