5 questions importantes à vous poser si vous êtes responsable technique d’un bâtiment :

5 questions auxquelles vous pouvez vous amuser à répondre en tant que responsable technique. Ces points qui peuvent paraître évident recèlent un nombre important d'actions qui doivent être mises en place au sein de votre structure. Ces actions peuvent à terme vous éviter des charges importantes et prolonger la vie de vos installations et équipements.


1.  Connaissez-vous la fiabilité de vos équipements et installations ?

2.  Connaissez-vous le cycle de vie de chacun de vos équipements ?

3.  Avez-vous planifié vos interventions de maintenance ?

4.  Quelle est la différence entre une maintenance périodique et une maintenance prévisionnelle ?
 
5.  Avez-vous mis en place un processus de communication concernant les équipements, interventions techniques, et alertes ? (informations, affichage, durée des interventions, localisation …)
 
 
 



 
Si la réponse est non à l’une de ces questions, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture, nous vous expliquons pourquoi ci-dessous :
 

1.  Une bonne gestion passe par la connaissance précise de la fiabilité ou de la non-fiabilité des équipements de vos réseaux. Une analyse avec classement de fiabilité de vos installations par point vous permet de gagner en temps quant à la mise en place d’une maintenance efficace et réduire ainsi les charges inhérentes.
 
2.  Que vos équipements soient en début de vie ou en fin de vie, ils requièrent votre attention. Contrôler leur conformité, connaître pour chacun les modes opératoires en cas de panne et avoir pour chacun un programme de maintenance précis est de votre ressort et vis à diminuer les coûts de maintenance curative.

3.  Planifier permet de maîtriser les coûts et déléguer des opérations de contrôle qui vous permettent de vous concentrer pleinement sur votre activité et suivre en temps réel l’état de santé de votre bâtiment.
 
4.  La différence entre maintenance périodique et maintenance prévisionnelle :
La maintenance périodique s’effectue à fréquence régulière, selon un calendrier prédéfini, procède aux contrôles et mesures périodiques de la fiabilité des éléments.
La maintenance prévisionnelle se base quant à elle sur une analyse des conditions d’utilisation de l’équipement, et permet entre autres de comprimer les coûts de maintenance en supprimant des interventions périodiques.
 
5.  Toute activité de maintenance repose sur un volet communication, dans un sens comme dans l’autre. Les alertes doivent être lancées, qualifiées, priorisées et transmises de façon rapide et efficace, tout comme les informations du traitement de la correction. Les occupants de votre bâtiment doivent eux aussi être informés des différents travaux en cours ou ceux prévus dans les prochains mois.